Comment utiliser une Théière en Fonte ?

Comment utiliser une Théière en Fonte ?

Au Japon, il se dit que le thé dévoile tous ses arômes quand il est laissé à infuser dans une théière en fonte. Doté de magnifiques courbes arrondies, cet accessoire de cuisine permet au liquide de rester chaud pendant longtemps. Forcément, il n'a fallu que quelques années pour qu'il soit porté en liesse aux quatre coins du monde. Sauf que, pour les novices, son utilisation n'est pas de tout repos. Coulée dans un métal susceptible de rouiller, cette théière ne peut être utilisée à tout-va. Autrement, son espérance de vie risque d'en pâtir. Maintenant que vous avez votre théière en fonte, il ne vous reste plus qu'à apprendre son maniement. Cela tombe bien : c'est justement le but de cet article.

 

Comment préparer une théière en fonte pour sa première utilisation ?

Qui dit matériaux d'exception dit attention particulière. Matériau respirant, la fonte assimile aussi bien les tannins que les molécules d'oxygène. Attention à ne pas l'oublier... Avant d'y faire infuser votre premier thé, faites chauffer de l'eau dans une marmite. Remplissez-en la théière en fonte. Remuez délicatement pendant une minute afin que la chaleur se répande dans tous les recoins. Passé ce délai, videz la théière et essuyez les parois avec un chiffon sec. N'attendez pas que la température s'abaisse avant de passer le tissu. C'est quand la fonte est encore chaude qu'il est facile d'y désincruster les odeurs et les poussières. Dès que vous êtes satisfait du résultat, répétez l'ensemble des opérations trois à quatre fois. Une fois le dernier cycle répété, faites sécher la théière pendant au moins 30 minutes. Ça y est. Vous pouvez enfin préparer votre thé à la façon des anciens de la préfecture de Morioka (Japon).

 

Comment utiliser une théière en fonte ?

Prêt à utiliser votre Théière en Fonte ? Après une première préparation du matériel, ce dernier est enfin prêt à montrer son talent. Petite précision... À la différence d'une théière classique, celle en fonte ne doit pas être en contact avec une source de chaleur directe. De même, elle n'a pas vocation à préparer une myriade de thés. Eh oui... Avant de vous délecter de cette infusion délicate, vous allez devoir le mériter.

 

1. Sélectionner le thé à infuser

Surtout, ne vous précipitez pas. Monogame par nature, la théière en fonte n'accepte qu'une seule variété de thé. En effet, les tannins ont tendance à s'ancrer dans l'émail, marquant à jamais l'empreinte gustative des liquides qui le touchent. De façon générale, les épicuriens prennent plaisir à infuser des thés verts. Pour autant, ce n'est pas une obligation. Si un thé noir ou blanc a votre préférence, optez pour ce dernier. Attention cependant... Aux thés occasionnels, il est préférable de privilégier des classiques faisant partie de votre quotidien. Comme dit plus haut : 1 thé = 1 théière. Choisissez en connaissance de cause.

 

Théières en Fonte

 

2. Faire chauffer l'eau

Attention : pas dans la théière en fonte. Pour amener l'eau à bonne température, servez-vous d'une casserole ou même d'une bouilloire. En aucun cas, votre objet d'artisanat asiatique ne doit rentrer en contact avec les flammes. Et au cas où vous vous poseriez la question, même les plaques à induction sont bannies. Pour réussir un thé, il faut en grande partie miser sur la température à laquelle l'eau est chauffée. En fonction des variétés, cette température se trouvera dans l'une de ces cases :
  • thé Pu Erh : 95° C ;
  • thé Oolong : 95° C ;
  • thé blanc : 95° C ;
  • thé noir : 85-90° C ;
  • thé vert de Chine : 75° C ;
  • thé vert du Japon : 50-75° C.

Autant que possible, essayez de respecter cette charte pour permettre à votre thé d'être réellement capiteux. Trop basse, la température ne permet pas aux molécules de se diffuser dans l'eau. Trop élevée, elle détruit les arômes qui font la force du thé. Il est donc important de s'assurer que l'eau n'est ni trop chaude, ni trop froide. Dès que l'eau a atteint la bonne température, n'en remplissez pas encore votre théière. Versez environ 1 cm d'eau chaude dans cette dernière pour faire chauffer les parois. Après une minute, videz l'accessoire. Il est temps de passer à l'étape suivante.

 

3. Mettre le thé

Enfin, le moment que vous attendiez avec impatience… Il est de coutume d'insérer une cuillère à café de thé pour 200 ml d'eau. Ce ratio en tête, remplissez votre panier à infusion dans des proportions convenables. Ensuite, remettez-le en place.

 

4. Rajouter l'eau chaude

Délicatement, versez l'eau préalablement tiédie dans le réceptacle. Attention à ne pas être trop pressé au risque de provoquer des éclaboussures. Le rituel du thé se veut reposant. Prenez donc tout votre temps. Dès que la théière a atteint le niveau d'eau désiré, il n'y a plus que remettre le couvercle et passer à la dernière étape.

 

5. Laisser le thé infuser

Pour cette dernière étape, la variété du thé est à prendre en considération. En fonction de celle-ci, le délai oscillera de deux à six minutes. Parfois même, il ne faudra attendre que 30 secondes pour que l'infusion soit prête. Pour être sûr d'avoir un thé qui sorte du lot, fiez-vous aux indications ci-dessous :
  • thé Pu Erh : une à deux minutes ;
  • thé Oolong : de 30 secondes à sept minutes ;
  • thé noir : de trois à cinq minutes ;
  • thé blanc : deux minutes si vous aimez les thés légers, sept pour des saveurs plus corsées ;
  • thé vert du Japon : 30 secondes à deux minutes ;
  • thé vert de Chine : entre deux et quatre minutes.
Passé ce délai, le thé est prêt à être versé dans des tasses. Il ne vous reste plus qu'à le déguster.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.