L'histoire de la naissance des théières

L'histoire de la naissance des théières

Si on vous demande quel est l’accessoire indispensable pour préparer un bon thé de qualité, que diriez-vous ? Les amateurs de thé diront probablement un infuseur en acier inox, un filtre à thé ou encore la température ambiante de la liqueur, et d’autres les cuillères et tasses de thé, ou tout ce qui constitue un service à thé. Vous n’avez peut-être pas tort, mais en vrai, ce qui est primordiale afin de servir et faire du thé est bien LA THÉIÈRE, qui permet surtout de mieux faire infuser le thé, et garder sa saveur aux divers parfums. Ce petit bijou, non seulement, sert à garder le thé et le tenir au chaud, même en y mettant de l’eau bouillante, mais enjolive votre table avec son assortiment de tasses, sous-tasses, boîte à thé et sucrier. Le voyage des théières dans les différents pays et continents a laissé trace à une histoire extraordinaire, inscrivant dans le patrimoine culturel de l’histoire de la Terre le développement de la consommation de cette boisson chaude à travers les décennies. Amoureux des ustensiles de cuisine, vous êtes-vous déjà posé la question sur l’origine et l’histoire des théières ? Découvrez dans cet article la naissance des théières ainsi que leurs voyages jusqu’à nos tables, à l’heure du thé.

L’apparition des premières théières

Malheureusement, ni date ni année précises n’ont pu être fixées pour faire référence à la naissance des théières. Ce qui est sûr, c’est qu’elles sont apparues bien après la découverte du thé (d’après les mythes et l’histoire du thé, ce serait approximativement 2000 av. JC). L’information certaine que détiennent les archives de notre histoire, est que les théières sont apparues en Chine, grâce aux chinois qui ont mis en place les règles de préparation du thé parfumé, respectant le temps d’infusion et le dosage surtout, avant que les théières se répandent  dans le monde entier, tout comme s’est répandu le thé chinois après son apparition. Mais d’après les études et recherches, la première théière serait apparue en Chine au XVème siècle, avant de voyager dans le monde à travers les années. De plus, les historiens racontent que les théières chinoises ont vu le jour dans une région chinoise nommée Yixing, avant de quitter cette ville et voyager à travers le pays, le continent Asiatique puis le reste du globe terrestre. Concernant son matériau, il est dit que les premières théières étaient en terre-cuite. Quant au processus de préparation du thé, on se demande, avant la création des théières, où les Chinois faisaient bouillir l’eau, et s’ils laissaient infuser leur infusion (thé ou tisane) dans un quelconque ustensile ou en versant directement les feuilles entières de thé vert dans un mug ou une tasse de thé. Après leur naissance en Chine, les théières ont permis une meilleure dégustation de ce breuvage parfumé authentique.

Première destination : Le Japon

Avant l’arrivée de la théière, il a fallu que sa contenance, qui n’est autre que le thé, arrive d’abord sur le pays du Samouraï. Le thé est arrivé sur le sol japonais grâce aux moines bouddhistes, qui dégustaient leurs thés parfumés dans un verre de thé pendant leurs séances de méditation, afin de rester éveillés. De là, les Japonais ont développé leurs amours pour cette pratique, et notamment la boisson à la théine que dégustaient les Chinois, demandant de leur apprendre à confectionner des théières (qui deviendront par la suite japonaises), comme celles qui étaient répandues à Yixing. Les Japonais étaient en effet fascinés par l’art du fait-main et le format de ce nouvel accessoire qui allait entrer de leur culture, et comment celles-ci étaient décorées. Désormais, thé noir, thé vert et thé rouge, thé matcha et toutes sortes de thé japonais pourront être servis dans le récipient d’une théière japonaise, laissant un liquide limpide couler dans les parois de son bec verseur. Plus tard dans le temps, à travers les siècles, la modélisation des théières a évolué au Japon, avec l’apparition de la théière en fonte, théière en céramique, et la théière en verre, chacune se caractérisant par une différente forme d’anse, faite en bambou par exemple, avec des décors différents. Boire son thé (thé en vrac ou sachets de thé) est devenu une habitude courante au Japon, comme ce fut le cas en Chine. Au Japon, on décida de nommer cet accessoire ‘Kyusu’, tandis qu’en Chine, on la nomma ‘Chahu’.

L’envol vers les pays d’Europe

Après son voyage dans la zone asiatique, et principalement vers Le Japon, l’Inde et les îles de cette région, la théière a décidé de prendre son envol vers l’Europe. C’est grâce à la compagnie East India Company que le voyage fut organisé, par la demande des Occidentaux qui étaient tombés sous le charme de ces infusions aux multiples arômes, tel que le thé vert de Chine, le thé vert japonais, le thé à la bergamote, aux agrumes ou au gingembre. Par la suite, l’argile devint populaire et connut un succès grandiose, car les Chinois savaient très bien comment préparer et façonner cette poterie. Voulant tenter de se spécialiser également, les Européens tentèrent de reproduire cet art chinois orné de motifs argentés ou de cerisier faisant rappel au Japon, mais leur essai est rapidement voué à l’échec, mais donna naissance à la porcelaine blanche ou marron. Étant conscient des bienfaits du thé, seule la société noble consommait les thés verts, les thés noirs et les breuvages aromatisés et parfumés aux douces fleurs de thé, et que les nobles servaient, pendant la cérémonie du thé, dans une luxueuse tasse en porcelaine. En France, le roi Louis XIV fut le premier à utiliser la théière.

La théière en Angleterre

La légende qui dit que les Britanniques sont de grands amoureux du thé est bien réelle. Chaque après-midi, le tea time devient le rituel en Angleterre, et c’est ainsi que se réunissent les gens à travers le royaume autour d’une bonne tasse de thé anglais, ce délicieux thé parfumé à l’arôme des feuilles de thé, chez eux, dans leur salon de thé favori. De ce fait, le thé et les théières anglaises ont une grande histoire.

Les commerçants venus du Portugal et de la Hollande ont commencé à expédier le thé de Chine et d'autres pays asiatiques vers l'Europe vers le début du XVIIème siècle. En 1657, le thé était facilement disponible dans les cafés de Londres, et c’est au même moment que les théières ont trouvé leur place sur le marché anglais, et notamment les théières en porcelaine qui régnaient les tables, presque en même temps que le reste des pays d’Europe.

théières anglaises

Le tour du monde des théières

Après avoir connu un succès phénoménal, particulièrement en Europe, les théières ont vite voyagé vers le reste du globe terrestre : l’Afrique et l’Amérique. Le thé au jasmin, le thé marocain et le thé à la menthe fraîche n’ont pas pu être expatriés vers le reste des pays du monde sans être accompagné par le secret de sa réussite : La théière. Sachant comment préparer le thé, cet accessoire est devenu l’incontournable de l’art de la table, au moment de servir le thé pour tout rassemblement autour d’un thé, avec son mug rempli de son thé blanc ou thé glacé préféré.

Les théières du XXIème siècle

Ayant accompli le tour du monde, les théières ont dû s’adapter aux environnements qu’elles venaient de découvrir, aux cultures, mais aussi au développement technologique et industriel. Le monde a connu, après les théières ‘authentique’ datant de plusieurs siècles, la théière électrique, et c’est l’enseigne Riviera bar qui trôna les théières électriques.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


Lisez aussi ces articles

Voir le blog
Les 7 bienfaits du thé noir à savoir absolument !
Le thé noir est l’une des boissons les plus appréciées au monde. De la Chine jusqu'au Royaume-Uni, le thé noir est devenu partie intégrante des événements culturels, des sommets politiques et de la vie quotidienne. Boire du thé est un excellent moyen de...
L'histoire de la naissance des théières
Si on vous demande quel est l’accessoire indispensable pour préparer un bon thé de qualité, que diriez-vous ? Les amateurs de thé diront probablement un infuseur en acier inox, un filtre à thé ou encore la température ambiante de la...
Quels sont les différents types de thé ?
Ah le thé ! Ce savoureux breuvage parfumé grâce à ses fleurs de thé qu’on déguste seul(e), devant notre série préférée ou entouré des gens qu’on aime, servant cette boisson dans une théière afin de contempler votre infusion. Cette boisson...